» L’AGCS, quels enjeux pour les collectivités territoriales ?

Du samedi 28 octobre au dimanche 29 octobre 2006 - Genève

Télécharger le bulletin d’inscription

Samedi 28 octobre 2006

10h00 - Séance plénière :
- Mots de bienvenue, par Mr André Hédiger, maire de Genève.
- Raison d’être et objectifs de cette convention (cadre et mise en perspective).
- L’actualité de la libéralisation des services ; place et sens des services publics dans une société démocratique, par François Houtard (B) directeur du CETRI , Membre du Conseil du Forum social mondial.
- La position syndicale sur l’échec de l’OMC, par Mike Waghorne (NZ) secrétaire général de l’inte rnationale des services publics.

12h00 - Introductions aux travaux :
Champ 1 : Impacts du commerce des services et alternatives : repenser le service public comme réponse aux défis sociaux, économiques et environnementaux.
Champ 2 : Via une fiscalité juste, organiser une redistribution efficace des richesses pour soutenir le financement public dans une société et un monde plus solidaires.
Champ 3 : La démocratie, levier pour contrer la logique libérale de l’AGCS et des accords bilaté raux et inverser les priorités.

13h00 - Buffet.

14h30 - Tables-rondes et débats interactifs avec la salle : 1ère séquence.
Champ 1 : Impacts du commerce des services et alternatives : repenser le service public.
- Les impacts sociaux, économiques, environnementaux et géopolitiques de la libéralisation des services.
- Commerce des services ou services publics : les enjeux affectent les conditions d’existence et d’avenir des populations. Proches de celles-ci, les collectivités locales sont particulièrement touchées. Elles sont aussi habilitées à faire prévaloir des politiques publiques aptes à satisfaire leurs besoins sociaux.
Champ 2 : Via une fiscalité juste, organiser une redistribution efficace des richesses.
AGCS et capacités de l’action publique : doit-on renoncer à agir par la fiscalité, les outils de crédit et le secteur public au détriment des investissements sociaux et économiques ?
Champ 3 : Faire jouer la démocratie participative pour contrer la logique libérale.
Le déni de service public se double d’un déni démocratique. Comment revitaliser la démocratie locale pour contrer toute atteinte à la libre capacité des collectivités à décider et à gérer les services indispensables à leurs habitants ?

16h30 - Tables-rondes et débats interactifs avec la salle : 2ème séquence.
Champ 1 : Comme réponse aux défis sociaux, économiques et environnementaux.
Quelles alternatives concrètes ?
Champ 2 : Pour soutenir le financement public dans une société et un monde plus solidaires.
Quels leviers activer ? Quelles modalités ?
Champ 3 : Et inverser les priorités.
L’action publique et les services publics sont des vecteurs démocratiques. Comment faire jouer la démocratie participative et politique afin d’inverser les priorités par la valorisation des besoins sociaux, et la promotion des services publics ?

Dimanche 29 octobre 2006

9h00 - Accueil.

9h30 - Plénière : Restitution d’expériences et initiatives de préservation et de ré-appropriation de gestion publique de biens communs par des collectivités locales, syndicats et initiatives citoyennes, sous différents horizons : eau, énergie, propriété intellectuelle, santé..., suivi d’un débat avec la salle.

12h00 - Buffet.

13h30 - Plénière : Restitution synthétique des travaux à plusieurs voix et proposition de priorités d’actions, suivi d’un débat et d’engagements.

16h00 - Clôture.

Formation et Citoyenneté, orgnisme agréé de formation pour les élus territoriaux

Copyright : Formation & Citoyenneté - Ce site est réalisé avec SPIP logiciel libre sous license GNU/GPL